Mourou : Un pays dirigé par un président de 93 ans est-il vraiment stable ?

publié le 25/10/2017 08:35

Sur le même sujet

Le vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple, Abdelfattah Mourou n’a pas mâché ses mots quant à la situation politique en Tunisie. Dans une interview parue sur les colonnes de la Tribune de Genève en date du mardi 24 octobre 2017, le dirigeant nahdhaoui a exprimé son inquiétude face à l’instabilité politique dans le pays.

« Un pays qui est dirigé par un président qui a 93 ans et qui est allié à Rached Ghannouchi, qui a 76 ans, est-il vraiment stable? Que va-t-il se passer si l’un des deux venait à disparaître? », s’est-il interrogé, avant de renchérir : «  Il n’y a pas d’accord entre leurs partis ».

Abdelfattah Mourou a par ailleurs relevé que son mouvement a rompu avec les Frères musulmans en 1978, expliquant qu’Ennahdha a forgé sa propre identité et ses propres positions concernant les libertés publiques et privées.

Selon la Tribune de Genève, le vice-président de l’ARP était venu prodiguer ses conseils aux jeunes musulmans de Suisse à Bienne à l’occasion de la 22e rencontre de la Ligue des musulmans de Suisse.

I.L.

Auteur: admin

Partager cet article sur :