Yves Saint Laurent en dix dates

Deux musées consacrés à l’oeuvre d’Yves Saint Laurent ouvriront leurs portes le 3 octobre à Paris et le 19 octobre au Maroc, à Marrakech. Voici les dix grandes de la vie du couturier:

– 1er août 1936: naissance d’Yves Mathieu-Saint-Laurent à Oran (Algérie).

– 1958: première collection chez Dior en tant que directeur artistique. Sa ligne « Trapèze », en rupture après les années tailles de guêpe, est un triomphe.

– 1960: appelé sous les drapeaux. Hospitalisé pour dépression nerveuse, il est réformé. Dans l’intervalle, la maison Dior le remplace par un autre créateur, Marc Bohan.

– 1961: création de la maison de couture Yves Saint Laurent en partenariat avec Pierre Bergé, devenu en 1958 le compagnon du couturier et qui le restera jusqu’à sa mort.

– 1966: création du premier smoking pour femmes. Ouvre sa première boutique de prêt-à-porter, Saint Laurent Rive Gauche, à Paris.

– 1971: sa collection « 40 », en référence aux années noires de la guerre, fait scandale.

– 1977: lancement d' »Opium », un des plus grands succès mondiaux de la parfumerie.

– 1993: le groupe industriel français Elf-Sanofi prend le contrôle de la maison, qui passera en 1999 sous le contrôle de François Pinault. La partie parfums et cosmétiques sera ensuite cédée en 2008 à L’Oréal.

– 1998: célèbre ses 40 ans de carrière. Trois cents modèles défilent sur la pelouse du stade de France avant la finale de la coupe du monde France-Brésil. Le couturier ne se consacre plus qu’à la haute couture.

– 22 janvier 2002: fait ses adieux à la couture en présentant son dernier défilé, une rétrospective de 40 ans de création. La maison de haute couture ferme ses portes.

– 2 juin 2008: décès à Paris, à l’âge de 71 ans.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :