Sanctions de l’ONU: Pékin impose la fermeture des entreprises nord-coréennes d’ici janvier


Publié le à Pékin (AFP)

Les entreprises établies en Chine par des entités ou des ressortissants de Corée du Nord devront être fermées d’ici janvier, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce, en application de la dernière batterie de sanctions adoptée par l’ONU après un nouvel essai nucléaire de Pyongyang.

« Les coentreprises sino-étrangères, entreprises à capitaux mixtes et à capitaux étrangers établies en Chine par des entités ou des individus de Corée du Nord devront être fermées d’ici 120 jours » à compter de l’adoption de la résolution 2375 par le Conseil de sécurité de l’ONU le 11 septembre, précise le ministère. Pékin avait déjà interdit fin août aux firmes et ressortissants nord-coréens d’établir de nouvelles entreprises sur son territoire.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :