Meurtre de Sarah Halimi: le parquet demande que le caractère antisémite soit retenu


Publié le à Paris (AFP)

Le parquet de Paris a demandé mercredi à la juge chargée de l’enquête sur le meurtre de Sarah Halimi, juive défenestrée en avril à Paris, que le caractère antisémite soit retenu dans cette affaire qui a provoqué une vive émotion, a-t-il indiqué à l’AFP.

Le parquet a fait cette demande au vu de « l’expertise psychiatrique » rendue début septembre et « des premiers éléments de la commission rogatoire remis par les enquêteurs », a-t-il précisé. Selon cette expertise, le trouble dont souffrait le meurtrier Kobili Traoré, pris d’une « bouffée délirante aiguë » après une forte consommation de cannabis, n’était « pas incompatible avec une dimension antisémite ».

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :