Le laboratoire antidopage français suspendu par l’AMA à cause d’une contamination d’échantillons

Le laboratoire de Châtenay-Malabry, emblème de la lutte antidopage en France, a été suspendu lundi par l’Agence mondiale antidopage (AMA), à cause d’une contamination d’échantillons par des prélèvements sur des bodybuilders chargés en stéroïdes, a appris l’AFP mardi de sources concordantes.

« La suspension a été imposée à la suite de la découverte par l’AMA de problèmes liés aux analyses », a simplement indiqué l’AMA dans un communiqué diffusé sur son site. Conséquence, le seul laboratoire antidopage français, qui a traité environ 13.500 échantillons en 2016, ne pourra plus mener d’analyses antidopage tant que l’AMA ne l’autorisera pas à nouveau.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :