Incendie à la gendarmerie de Grenoble: l’origine criminelle confirmée


Publié le à Lyon (AFP)

Le violent incendie qui a ravagé un garage de la caserne de gendarmerie de Grenoble dans la nuit de mercredi à jeudi, détruisant l’intégralité des véhicules, est d’origine criminelle, a indiqué la gendarmerie.

Le grillage de l’enceinte extérieure de la gendarmerie « a été découpé à une hauteur d’environ 1,30 mètre et les enquêteurs ont découvert des départs de feu à deux endroits différents », a-t-on précisé de même source confirmant une information du Dauphiné libéré.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :