GP de Malaisie: Hamilton en pole devant Räikkönen, Vettel partira dernier

Le leader du championnat Lewis Hamilton (Mercedes) a signé samedi la pole position du Grand Prix de Malaisie, la 70e de sa carrière, et s’élancera dimanche sur le circuit de Sepang devant Kimi Räikkönen (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull).

Son rival pour le titre Sebastian Vettel (Ferrari), victime de problèmes mécaniques consécutifs à un changement de moteur avant les qualifications, partira de la dernière place après avoir été éliminé de la Q1 sans voir signé de tour chronométré.

Entre la 3e séance d’essais libres et les qualifications, Vettel a été contraint de changer son moteur, abîmé lors de son accident à Singapour il y a deux semaines, le système électrique de sa monoplace étant défaillant.

Tardant à entrer en piste lors de la Q1, l’Allemand a été très rapidement contraint de rentrer au garage en expliquant avoir rencontré un souci avec son turbo.

« Malheureusement, on avait un problème avec la pression du turbo. Pourtant, l’équipe avait réalisé un travail incroyable pour changer le moteur », a déploré Vettel, désolé pour ses mécaniciens.

– Enorme coup dur –

« Je leur ai dit qu’on avait une voiture rapide et que j’allais saisir les opportunités qui vont s’offrir à nous en course demain (dimanche) », a-t-il souligné.

Reste que cette déconvenue en qualifications constitue un énorme coup dur pour Vettel, à six courses de la fin de la saison.

Il est distancé de 28 points au classement par Hamilton, qui a profité de l’abandon du pilote Ferrari dès le départ du GP de Singapour pour creuser le plus grand écart entre les deux hommes cette année.

Au prochain changement d’éléments sur ce nouveau moteur, l’Allemand s’exposera en plus à des pénalités sur la grille des prochains GP.

smr-dh/mca

Classement de la 1re partie (Q1) de la séance de qualifications du Grand Prix de Malaisie de Formule 1, courue samedi à Sepang.

Qualifications N.1

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:31.605 (Q)

(moyenne: 217,835 km/h)

2. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:31.920 (Q)

3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1:32.254 (Q)

4. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:32.259 (Q)

5. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) 1:32.267 (Q)

6. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:32.416 (Q)

7. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) 1:32.527 (Q)

8. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Renault) 1:32.547 (Q)

9. Jolyon Palmer (GBR/Renault) 1:32.576 (Q)

10. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:32.586 (Q)

11. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Renault) 1:32.650 (Q)

12. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:32.768 (Q)

13. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda) 1:32.838 (Q)

14. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) 1:33.000 (Q)

15. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) 1:33.049 (Q)

16. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:33.308

17. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:33.434

18. Pascal Wehrlein (GER/Sauber-Ferrari) 1:33.483

19. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:33.970

20. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) aucun tour chronométré

NDLR: L’heure de qualifications est divisée en 3 parties. Dans la 1re (Q1) toutes les voitures sont en piste pendant 18 minutes. Seuls les auteurs des 15 meilleurs temps restent en course pour la 2e phase (Q2), qui dure 15 minutes. Enfin, les 10 meilleures voitures luttent pour la pole position pendant 12 minutes dans la 3e phase (Q3). Les temps sont remis à zéro à la fin des Q1 et Q2.

./bds/smr/ig

Le leader du championnat Lewis Hamilton (Mercedes) a signé samedi la pole position du Grand Prix de Malaisie, la 70e de sa carrière, et s’élancera dimanche sur le circuit de Sepang devant Kimi Räikkönen (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull).

Son rival pour le titre Sebastian Vettel (Ferrari), victime de problèmes mécaniques consécutifs à un changement de moteur avant les qualifications, partira de la dernière place après avoir été éliminé de la Q1 sans voir signé de tour chronométré.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :