Brunei: le sultan bling-bling fête en grande pompe 50 ans de règne

Le tout-puissant sultan de Brunei a célébré jeudi 50 ans de règne sur ce riche petit Etat pétrolier d’Asie du Sud-Est en défilant dans un chariot doré, avant de présider une cérémonie traditionnelle sous les ors de son immense palais.

Des dizaines de milliers de personnes rassemblées dans les rues de la capitale Bandar Seri Begawan ont agité des drapeaux du sultanat et applaudi le sultan Hassanal Bolkiah, l’un des hommes les plus riches de la planète, au passage de son chariot tiré par 50 de ses sujets.

Des groupes folkloriques ont participé à la procession haute en couleurs, point culminant de quelque deux semaines de célébrations en l’honneur du deuxième plus ancien monarque en exercice dans le monde, après la reine Elizabeth II d’Angleterre.

Agé de 71 ans, Hassanal Bolkiah règne sans partage depuis l’abdication de son père, en octobre 1967, sur ce petit pays tropical grand comme un département français. Brunei est enclavé en Malaisie, sur la côte nord de Bornéo, possède des sous-sols riches en hydrocarbures et en gaz, et sa population est majoritairement musulmane.

Les années de pouvoir du sultan ont été marquées par des controverses, notamment l’introduction de la charia en 2014, qui avait provoqué à travers le monde des appels au boycott d’hôtels appartenant au monarque.

Quelques années plus tôt, une querelle familiale avait abouti à la révélation du train de vie fastueux de son frère cadet, le prince Jefri Bolkiah, et de ses goûts douteux. Il a été accusé d’entretenir un harem de maîtresses occidentales et d’avoir baptisé un de ses yachts de luxe « Seins ».

Le sultan est propriétaire entre autres de la chaîne d’hôtels Dorchester Collection, qui possède le Plaza Athénée à Paris et d’autres établissements de prestige à Londres, Milan et Rome, ainsi que le Bel-Air et le Beverly Hills Hotel à Los Angeles.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :