Aucun élément ne relie l’assaillant de Marseille à l’EI « à ce stade »


Publié le à Paris (AFP)

La revendication par le groupe jihadiste Etat islamique de l’attaque de Marseille survenue dimanche suscite les interrogations des enquêteurs, « aucun élément » ne permettant de relier l’assaillant à l’organisation « à ce stade », a indiqué lundi une source proche de l’enquête à l’AFP.

« La revendication de l’EI pose vraiment question car aucun élément ne relie l’assaillant à l’organisation Etat islamique à ce stade », a déclaré cette source. Connu depuis 2005 sous sept identités des services de police pour des faits de droit commun, l’assaillant, aux cris de « Allah Akbar » selon des témoins, a tué deux jeunes femmes dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles avant de se ruer sur des militaires de la force Sentinelle, qui l’ont abattu.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Auteur: admin

Partager cet article sur :