Tunisie: Le ministre des Affaires sociales en visite à l’Institut national de protection de l’enfance

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Habib Kchaou, a partagé, dimanche, la joie de la fête de l’Aid El Fitr, avec les pensionnaires de l’Institut national de protection de l’enfance, à la Manouba, à l’initiative de l’association des Amis de l’Institut et d’autres composantes de la société civile. Le ministre, qui était accompagné du gouverneur de la région Mohamed Cheikhrouhou, a distribué des cadeaux aux enfants, tout en remerciant le personnel de l’Institut ainsi que les marraines pour l’encadrement psychique et sanitaire des catégories vulnérables que l’Etat prend en charge en partenariat avec la société civile. Afin d’améliorer les prestations dans les centres sociaux y compris ceux destinés à la protection de l’enfance, le ministère, souligne Kchaou, a lancé, depuis un mois, un plan global basé sur trois axes : analyse de la situation, évaluation et élaboration d’une stratégie, en partenariat avec la société civile. Créé en 1971, l’Institut prend en charge les enfants sans soutien familial ou nés hors mariage, âgés de moins de 6 ans. Il compte, actuellement, 164 pensionnaires, 150 enfants placés dans des foyers et 144 enfants répartis dans des unités de vies encadrées par des associations, à travers les différentes...

Lire la suite

Tunisie : croissance en baisse de 1,7% au premier trimestre 2020

Les chiffres sont sans appel et reflètent une conjoncture économique nationale de plus en plus difficile et qui a empiré avec la crise Covid-19. Au premier trimestre 2020, le Produit intérieur brut (PIB) en volume baisse de 1,7% par rapport à un an auparavant et de 2% par rapport au quatrième trimestre de 2019. C’est ce qui ressort des résultats préliminaires du PIB que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), le gouvernement s’attend à une contraction de 7% de la croissance par rapport à ce qui a été prévu dans la Loi de finances 2020. En glissement annuel, les secteurs des industries manufacturières, des industries non manufacturières et des services marchands ont enregistré une baisse de la valeur ajoutée respectivement de -1,6%, -4,5% et -3,4%. En contrepartie, le secteur de l’agriculture et de la pêche et les services non marchands (essentiellement les services administratifs) sont en hausse respectivement de 7,1% et de 0,3% par rapport à un an auparavant. Au niveau des industries manufacturières, la diminution la plus importante a été enregistrée dans le secteur textile-habillement et du cuir avec -15,3%, suivi des industries électriques et mécaniques (-9,2%) et des industries des matériaux de construction céramique et verre (-8,4%). Les industries chimiques et agroalimentaires, quant à elles, tirent leur épingle du jeu et sont en hausse respectivement de +15,6% et +20,3%. S’agissant des industries non manufacturières, le repli est imputé à la baisse continue dans le secteur d’extraction du pétrole et du gaz avec -4,8% par rapport à un an auparavant et celui du bâtiment de -8,9%. Pour sa part, le secteur des mines est au vert avec une progression de 19,7% : la production de phosphate s’est située à 1,2 million de tonnes au premier trimestre 2020 contre 0,8 million de tonnes un an auparavant. En ce qui concerne les services marchands, la restauration, hôtellerie et café enregistre une baisse de -16,8%. Les nuitées ont diminué de 23%. Les services de transport enregistrent, quant à eux, une baisse de -12,1%....

Lire la suite

Zouheir Makhlouf démissionne de Qalb Tounes

Le député Qalb Tounes, Zouheir Makhlouf, a présenté sa démission du parti ce jeudi 14 mai 2020. Oussama Khelifi, député Qalb Tounes, a confirmé l’information dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, précisant que le parti a accepté « sereinement » la démission de Makhlouf. L’ancien vice-président de l’Instance vérité et dignité (IVD), avait rejoint Qalb Tounes en août 2019 et s’est présenté aux élections législatives en tant que tête de liste du parti à Nabeul 2....

Lire la suite

40.000 professionnels bénéficiaires de l’aide de l’Etat recevront un SMS à partir de ce jeudi 23 avril 2020

A lire également A partir d’aujourd’hui 23 avril 2020, ceux qui ont déposé des demandes pour recevoir la compensation de 200 dinars offerte par le gouvernement pour aider certaines tranches socioprofessionnelles vont recevoir un SMS en réponse à leurs demandes : Un accord : l’aide sera versée dans le compte déclaré dans la demande, 40.000 professionnels seront concernés par ces aides exceptionnelles pour un versement d’ici le début de semaine Un complément d’information Un refus justifié Plus de 176.000 professionnels ont déposé des demandes en ligne sur l’adresse batinda.gov.tn pour bénéficier de la compensation en ligne, destinée aux artisans et commerçants ayant un matricule fiscal, a indiqué Mohamed Wahada chargé de mission au ministère des Finances ce jeudi 23 avril 2020 au micro de Hamza Belloumi dans son émission La Matinale sur Shems Fm. A partir du lundi 27 avril, la plateforme sera ouverte à ceux qui ont des cartes professionnelles (chauffeurs de taxis, certains artisans, etc.). Le ministère estime que le nombre de bénéficiaires sera compris entre 150.000 à 200.000 personnes. A rappeler que le pays vit une crise sanitaire aigue depuis plus d’un mois avec la propagation d’un virus mortel le covid-19 qui a obligé la Tunisie à entrer en confinement total depuis le 22 mars et au moins jusqu’au 3 mai 2020. 909 contaminés ont été recensés et annoncés jusqu’au 22 avril courant, sur un total de 18.861 dépistages, avec 190 rétablissements et 38 décès. Tous nos articles sur le Coronavirus (covid-19) en Tunisie...

Lire la suite

Le Japon verse une aide équivalente à 2700 dinars à chacun de ses résidents !

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l’opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain. Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié. Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit...

Lire la suite