USA : Un genou par terre devient un symbole de résistance anti-Trump !

Durant le week-end du 23 septembre, près de 150 joueurs du football américain ont choisi de mettre un genou par terre durant les hymnes.

Un geste de protestation qui a débuté avec Colin Kaepernick en Octobre 2016 contre la violence policière infligée aux Noirs. Ce geste est en train de devenir un moyen de protestation contre la politique de Trump.

Durant les matches du NFL, Ligue Professionnelle de Football, près de 150 joueurs ont mis un genou par terre durant l’hymne national. Pire encore, le président de l’une des équipes américaines, un républicain, a joint les membres de son équipe pour faire le même geste.

Plusieurs joueurs comme Tom Brady est 20 autres joueurs de renom ont mis le genou par terre. Quant au joueur, Pittsburgh, il a préféré rester aux vestiaires avec l’appui de son entraîneur.

Cette forme de contestation n’est pas la première dans son genre. En 1986, deux athlètes afro-américains, Tommie Smith et de John Carlos, avait protesté contre la condition des Noirs en Amérique ont levé leur poing vers le ciel durant les Jeux Olympiques de Mexico. Un geste repris par le chanteur, Rico Lavelle.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a rapidement riposté à ce mouvement en appelant au boycott des NFL. Il déclare : “Si les fans de la NFL refusent d’aller aux matchs jusqu’à ce que les joueurs arrêtent de manquer de respect à notre drapeau et notre pays, vous verrez rapidement un changement. Virez ou suspendez !”

Suite à ce discours, de plus en plus de sportifs se sont unis pour manifester contre la politique de Trump.

Auteur: admin

Partager cet article sur :