Tunisie : Les anciens fichés par la police appellent à mettre en œuvre l’accord du 10 août 2017

“Pour la mise en œuvre de l’accord du 10 août 2017”, tel a été le slogan scandé par des anciens étudiants fichés par la police qui se sont rassemblés, mercredi, devant le siège du gouvernorat de Tunis.

L’accord prévoit la signature de contrats de travail et le recrutement des anciens étudiants fichés par la police à partir du 1er septembre courant.

“Ce mouvement s’inscrit dans le cadre de la semaine de protestations organisée par les fichés par la police dans tous les gouvernorats”, a indiqué Hamza Ben Aoun, membre de la commission de négociation des fichés à la TAP.

Une mobilisation nationale, a-t-il dit, est prévue le 25 septembre courant à la Kasbah.

“Ce dossier n’a pas été traité avec le sérieux requis”, a regretté Ben Aoun, déclarant que le gouvernement de Youssef Chahed n’a pas honoré ses engagements et n’a pas satisfait les revendications des fichés par la police.

Il a appelé le gouvernement Chahed à mettre en œuvre les accords conclus, dénonçant la politique d’atermoiement adoptée par l’ancien et l’actuel gouvernement.

Auteur: admin

Partager cet article sur :