Tunis : Le chauffeur de taxi n’a pas été agressé

Des caméras de surveillance ont dévoilé plusieurs éléments de l’enquête concernant le chauffeur de taxi qui est décédé à la suite d’une crise cardiaque.

Selon le quotidien en ligne, Akher Khabar, le chauffeur de taxi aurait succombé à une crise cardique. Le rapport du médecin légiste ne mentionne aucun hématome qui pourrait être à l’origine d’une agression.

Les individus qui ont été arrêtés dans l’affaire du chauffeur de taxi ont cependant avoué que l’argent qui était en leur possession appartenait au défunt.

Auteur: admin

Partager cet article sur :