Redressements fiscaux pour plusieurs avocats


Sur le même sujet

Plusieurs avocats ont été soumis récemment à des redressements fiscaux. Ils figurent parmi les plus en vue sur la scène publique et certains d’entre eux y voient une manipulation politique. 

Vérification faite, l’administration fiscale s’est basée sur les déclarations et les procédures d’usage avant de décider des montants des redressements. Des décisions qui demeurent sujettes à des appels près des tribunaux, bien entendu, ou bien des négociations à l’amiable pour des abattements et des rééchelonnements de paiement. 

Quant aux orientations politiques de ces avocats, elles sont diverses. On trouve ainsi l’épouse de Me Abderraouf Ayadi (mouvement Wafa), Me Chebla Ayadi (avocate stagiaire) qui a été redressée pour un montant de 220 mille dinars. Me Seïfeddine Makhlouf (avocat proche des salafistes et connu pour ses positions radicales) : 260 mille dinars. Me Nizar Ayad (avocat de Kamel Letaïef, membre de Nidaa) : supérieur à 100 mille dinars.

R.B.H

Auteur: admin

Partager cet article sur :