Ras Jedir : Les cas humanitaires autorisés à franchir la frontière du côté libyen

Les responsables libyens au poste frontalier de Ras Jedir autorisent le passage des cas humanitaires vers la Tunisie, malgré la fermeture de la frontière, depuis trois jours, à cause d’un différend libyen sur la gestion du poste frontalier, indique à l’agence TAP une source sécuritaire tunisienne.

Aussi, les Tunisiens de retourner dans leur pays et les libyens en Libye sont-ils autorisés à franchir la frontière Libyenne.

Peu avant sa fermeture, le poste frontalier avait, déjà, enregistré une baisse des arrivées des Libyens en Tunisie, notamment, de ceux qui viennent se soigner et ce, pour cause de crise financière en Libye due, notamment, à la dévaluation du dinar libyen et au manque de liquidité dans les banques, engendrant une forte dégradation du pouvoir d’achat, outre la détérioration ces derniers jours de la situation sécuritaire dans leur pays.

Avec la fermeture du passage frontalier, la ville de Ben Guerdane connaît une stagnation de l’activité économique et une tension palpable chez les jeunes pour qui le commerce avec la Libye est l’unique source de revenu.

Auteur: admin

Partager cet article sur :