Quand une salle de cinéma devient pire qu’un film d’horreur

Ça c’est un film d’épouvante et d’horreur inspiré par le roman de Stephen King et adapté au cinéma par le réalisateur Andy Muschietti.

Ce thriller, interdit aux moins de 12 ans en France, a accueilli en Tunisie, dans plusieurs salles de cinéma tunisien, des enfants dont l’âge est compris entre 4 et 10 ans. Il y avait aussi des adolescents et quelques adultes.

La salle de cinéma, du ciné Jamil, était surchargée de spectateurs qui ne trouvaient plus où s’asseoir au point de se retrouver sur les escaliers.

Les lumières des téléphones aveuglaient les cinéphiles qui ont commencé à regarder le film. Près d’une demi-heure après le démarrage du film, des jeunes arrivaient avec leur téléphone portable pour chercher des places et pour déranger ceux qui étaient déjà sur place.

Sans gêne, ces ados discutaient durant la séance du film sans prendre en considération les personnes présentes sur place. A croire qu’ils étaient dans une salle de classe sans surveillance.

Les scènes de meurtre, comme l’adolescente qui a tué son père, étaient applaudit par les jeunes. D’autres cachaient leur visage face à l’effusion de sang.

Pris de peur, des amis dont l’âge était compris entre 7 et 9 ans se sont regroupés pour éviter d’être secoués par les scènes violentes.

A la sortie, il y avait des parents qui attendaient leurs enfants, lesquels parents croyaient que leurs progénitures allaient regarder un film de clown, pour enfants.

Auteur: admin

Partager cet article sur :