Messieurs les politiciens, devant votre incompétence, laissez les femmes conduire ce pays

Ras-le-bol messieurs ! Ce que vous faites frise l’inconscience et mène le pays à la catastrophe ; on ne sait plus qui fait quoi et comment. Imaginez une route sans signalisation, ou des chauffards conduisent des tacots d’un autre âge… Conduire ! Ce rêve a abouti sur les rives de la Mer noire et la planète félicite ledit pays d’avoir autorisé les femmes à le faire.

Les femmes, voilà la solution à nos problèmes, et ce depuis la nuit des temps. Les Saoudiens l’ont bien compris avant que le pétrole ne s’épuise. Si maintenant les Saoudiennes peuvent conduire les berlines -ce que les nôtres font depuis bien longtemps-, il faudrait que nos hommes lâchent un peu plus de lest et cèdent leur place à leurs concitoyennes, car elles excellent dans tous les domaines, preuves en main :

  • Avez-vous déjà vu une femme faire la grève de l’allaitement de son bébé ou de la cuisine pour nourrir sa tribu ? Elles ne connaissent pas ce mot qui, chez nous, a depuis longtemps fait oublier le sens du mot travail.
  • Regardez les femmes de l’ARP, elles sont, quel que soit leur bord, les plus courageuses et celles qui s’expriment le plus haut, je dirais même que certaines sont jusqu’au “abboutistes“.
  • Rappelez-vous le barbu qui avait accroché le drapeau de la haine sur la Fac des lettres, c’est une jeune étudiante qui l’avait contré et bien d’autres que j’ai oubliées de citer m’en excusent
  • Faut-il raconter l’histoire de ce politicard tiré a quatre épingles qui ne fait rien de ses dix doigts qui vit aux crochets de sa moitié qui est allée jusqu’à faire la grève de la faim pour le protéger. Y a de quoi de vous dégouter des politiciens fantoches.

La société civile -et son million de femmes- n’a elle pas sauvé le pays d’une Troïka déficiente et de son Zouki, société qui aujourd’hui se bat becs et ongles contre le gourou et sa clique.

Et quoi encore, messieurs les incapables, messieurs les inconscients, messieurs les inconsistants, vous êtes en train de massacrer une économie et exiger que vos assiettes restent pleines. SVP, videz les lieux, allez vivre à nos crochets et laissez-nous sauver ce pays et le conduire vers d’autres cieux !

Dégagez, les poubelles débordent faute de maires, alors laissez les mères nettoyer ce pays de certaines ordures politicardes.  Parole d’Alyssa!

Auteur: admin

Partager cet article sur :