Mehdi Ben Gharbia : 30 partis uniquement ont présenté leurs rapports financiers

publié le 18/01/2018 15:34

Sur le même sujet

Mehdi Ben Gharbia, ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la société civile a affirmé, ce jeudi 18 janvier 2018, que le ministère a appelé, par 2 fois pendant l’année 2017, tous les partis politiques à présenter leurs rapports financiers. Toutefois, seulement 30 partis politiques parmi les 210 actifs actuellement en Tunisie, se sont conformés à cet appel et ont présenté des rapports qui étaient d’ailleurs incomplets.

Il s’agit d’une déclaration prononcée lors d’un atelier portant sur le financement et la gouvernance des partis politiques, tenu ce jeudi 18 janvier 2018. Cet atelier est organisé par le ministère des Relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, en collaboration avec l’Agence française de développement (AFD) ainsi qu’avec le Centre d’information, de formation, d’études et de documentation sur les associations (IFEDA).

Le ministre a également souligné, à la marge de cet atelier, que « ce projet de loi organisant les partis politiques visait à l’appui de la transparence en ce qui concerne la gouvernance des partis ainsi qu’à réglementer le financement étatique des partis en se basant sur des critères fixes et clairs ».

Il est à noter que le nouveau cadre juridique organisant les partis politiques a pour objectif l’évaluation du texte actuel en la matière et l’élaboration d’un nouveau projet de loi organique régissant les partis politiques tout en respectant le décret-loi n° 87. Ce projet, de ce fait, focalisera sur les différents aspects de l’organisation des partis politiques notamment la fondation, la gestion, le financement et la gouvernance. Un sujet sur lequel nous reviendrons.

B.L

Auteur: admin

Partager cet article sur :