L’hypocrisie de Yassine Ayari après son refus de vote de la loi antiraciste


Sur le même sujet

Le député Yassine Ayari figure parmi les très rares à ne pas avoir voté la loi antiraciste adoptée hier à l’ARP. En fait, il est le seul à avoir voté contre. Le prétexte du député, qui multiplie depuis hier les posts Facebook justifiant sa position, est que l’on ait retiré de cette loi la partie relative au régionalisme. En clair, il n’a pas voté l’ensemble du texte, juste parce que cette partie a été retirée pour des prétextes fallacieux, d’après lui.

Yassine Ayari jure ses grands dieux qu’il n’est ni raciste, ni régionaliste et aurait voulu faire passer tout le texte.
Arguments risibles pour ceux qui connaissent Yassine Ayari et suivaient ses publications et ses vidéos sous la troïka et avant son élections à l’assemblée. Le régionalisme dont il a fait preuve à l’époque, tout comme son candidat Moncef Marzouki, dépassait tout entendement. Il était un des rares champions à cliver la Tunisie en paysans/citadins, natifs du nord/natifs du sud, régions côtières/régions intérieures, Bouzidiens/Nabeuliens, blancs/basanés…

Pour ceux qui doutent encore de l’hypocrisie, ci-après une de ses nombreuses publications durant la campagne électorale de 2014 qui contraste totalement avec ses publications d’hier mardi 9 octobre et de ce matin du mercredi 10 octobre 2018.

R.B.H

Auteur: admin

Partager cet article sur :