Les tunisiennes interdites de voyager à bord de la compagnie aérienne Emirates

La compagnie aérienne Emirates a interdit, vendredi, à un grand nombre de femmes tunisiennes de voyager, à bord de son avion en direction de Dubai, sans expliquer les causes, a observé une journaliste de l’agence TAP.

Toutes les femmes tunisiennes, quelque soit leur âge, ont été interdites de monter à bord de l’avion, même celles qui étaient accompagnées de leur époux et celles qui seront de passage à Dubai (transit) vers une autre destination.

Une ambiance de chaos a régné devant le bureau d’inscription relevant de la compagnie Emiratie, surtout face à une absence totale d’informations concernant la récupération des prix des billets.

Les voyageurs ont estimé que cette décision est une humiliation à la femme tunisienne et une atteinte aux droits des voyageurs disposant d’un visa et de billets de voyage.

Houda, médecin tunisienne, a révélé qu’elle a été interdite de s’inscrire alors que son mari a été autorisé à finaliser les procédures de voyage sans aucun problème. Houda a regretté cette décision, surtout que plusieurs femmes sont accompagnées de leurs enfants ou bébés, et que d’autres n’ont pas Dubai pour destination finale mais seront en transit.

Quant à Fairouz, étudiante âgée de 24 ans, elle a indiqué qu’elle doit partir vers Hong Kong et qu’elle ne restera à Dubai que pendant quelques heures, avant de quitter vers sa destination.

L’adjoint du chef d’escale a précisé, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’il a reçu des instructions, via un SMS, de n’accepter aucune femme tunisienne à bord des lignes de l’Emirates en direction de Dubai, à l’exception de celles disposant de cartes de séjour ou d’un passeport diplomatique, sans fixer un deadline pour cette mesure.

Il a rassuré que la compagnie s’engage à rembourser aux voyageurs les frais de voyage.

Auteur: admin

Partager cet article sur :