Les entreprises cotées en Bourse appelées à communiquer sur l’impact covid-19

La crise du covid-19 a eu un impact direct sur l’économie tunisienne et notamment sur les entreprises tunisiennes, dont certaines ont été très lourdement impactées.

Dans ce cadre, le Conseil du marché financier (CMF) a invité, dans un communiqué daté de ce jeudi 25 juin 2020, les sociétés cotées à la Bourse des valeurs mobilières de Tunis à inclure au niveau de leurs états financiers semestriels, une information relative notamment à l’impact du covid-19 sur l’activité, la situation financière et les performances, ainsi que sur les mesures gouvernementales de soutien dont elles ont bénéficié le cas échéant.

En effet, les sociétés cotées ont été appelées à informer au niveau de leurs états financiers au 30 juin 2020 sur les hypothèses et les jugements retenus, une attention particulière devant être accordée à l’hypothèse de continuité d’exploitation.

L’information communiquée sur l’impact de la pandémie du covid-19 devant être régulièrement mise à jour, avec les données les plus récentes relatives aux conséquences de cette crise sur la situation financière et sur les perspectives d’avenir, a spécifié le document.

Le gendarme de la bourse a souligné, à cette occasion, qu’il «se mobilise pour accompagner les sociétés cotées, afin de faire face à l’éventuelle complexité liée à la mise en œuvre de la réglementation sur l’information financière» et que «dans le cadre de son rôle de protection de l’épargne investie en valeurs mobilières, il tient à encourager les sociétés à suivre les meilleures pratiques en matière de communication financière permettant de promouvoir la confiance des investisseurs».

Le CMF «eu égard au contexte covid-19, qui rend nécessaires des divulgations spécifiques, détaillées et plus importantes d’informations significatives ainsi qu’une réponse de la part des organes de gouvernance aux circonstances évolutives», a procédé «à une relance par courrier aux sociétés concernées afin de rappeler les éléments à prendre en considération lors de la publication des états financiers intermédiaires ainsi qu’au niveau de l’information permanente à divulguer».

Dans ce cadre et compte tenu des difficultés accrues d’implication de jugements et d’estimations liées au contexte covid, il a rappelé l’importance du rôle primordial attribué aux comités permanents d’audit, de veille à la fiabilité de l’information financière et le respect des dispositions légales et réglementaires.

Le CMF a en outre appelé les sociétés à la plus grande transparence concernant l’information divulguée sur le marché. Par conséquent, les émetteurs ont été encouragés à porter une attention particulière à leurs obligations d’information continue relative notamment aux répercussions connues et anticipées de la pandémie ainsi qu’à, tout fait important susceptible, s’il était connu, d’avoir une incidence significative sur le cours ou la valeur des titres.

D’après communiqué

Auteur: admin

Partager cet article sur :